Le prof principal et l’orientation

l'orientation

Le prof principal est chargé d’accompagner les élèves dans leur parcours d’orientation. Selon le niveau où l’on exerce la charge, celle-ci sera plus ou moins importante.

En 6e il s’agira de s’en tenir aux activités pédagogiques prévues par le parcours Avenir.

En 5e, l’accent sera mis sur la connaissance de soi, via des questionnaires, afin de préparer les futurs choix.

En 4e on abordera de manière plus précise les métiers, les secteurs et les possibilités d’orientation après la 4e (3e prépa-pro, MFR (Maison familiale et rurale, offrant des formations en alternance dès la 3e) ou encore apprentissage. En principe, les différentes actions à mener selon chaque niveau sont fléchées dans le parcours Avenir de l’établissement. S’il y a des sorties prévues dans ce cadre (Forum des métiers par exemple), c’est le prof principal qui accompagne la classe en général.

En 3e ça se corse, puisqu’il faut guider chaque élève dans le choix des options au lycée, lui indiquer les établissements qui correspondent à ses souhaits (y compris dans d’autres départements parfois), expliquer les différentes filières, les politiques de recrutement des lycées et lycées professionnels, etc. En somme, il faut avoir une bonne connaissance du tissu de formation de la région. En fin d’année, il faut également saisir les vœux des élèves sur la plateforme dédiée (Affelnet).

De plus, toujours en 3e, le prof principal supervise le stage d’observation en entreprise que font les élèves pendant une semaine (ou 3 jours), avec l’appui de l’équipe pédagogique. Il renseigne également le niveau d’acquisition des compétences des élèves (de la classe dont il est PP) pour le socle commun sur la plateforme dédiée.

En seconde, l’orientation est complexe puisqu’il s’agit de déterminer dans quelle Première l’élève peut aller sans se ratatiner au passage : l’orientation de la voie générale vers la voie professionnelle est envisageable, et l’inverse aussi. Même chose pour les filières technologiques. Les élèves auxquels, en 3e, le dernier conseil de classe avait conseillé une orientation en voie professionnelle mais qui n’en ont pas tenu compte sont souvent concernés, en fin de seconde (voire même avant), par une orientation d’office en Première professionnelle, ou une seconde professionnelle si le niveau est vraiment très bas.

En Terminale, avec la nouveauté de Parcoursup, il revient maintenant au professeur principal, avec l’appui de l’équipe pédagogique, de décider de valider ou non (sous forme d’avis favorable/défavorable) l’orientation dans le supérieur choisie par l’élève. L’obtention du baccalauréat ne suffit plus.

La circulaire de préparation de la rentrée scolaire 2008 (BO n°15 du 10/04/08) indiquait que des entretiens personnalisés devraient être réalisés par les professeurs principaux avec l’appui des conseillers d’orientation psychologues, en classes de 3e, 1re et terminale en lycée général et technologique ainsi qu’en lycée professionnel. La circulaire de préparation de la rentrée 2010
(BO du 11 au 18 mars 2010) précise que c’est au professeur principal de renseigner les compétences du socle commun validées dans les attestations de palier 3.




L’ONISEP constitue une aide précieuse pour accompagner les PP (profs principaux) dans leurs missions d’aide à l’orientation. Il y a même une partie du site qui leur est dédiée : http://www.onisep.fr/Equipes-educatives. On y trouve des outils pédagogiques tels que des séquences toutes prêtes sur l’orientation, des diaporamas sur les études supérieures après le lycée et une foule d’informations utiles ainsi que des guides pratiques à télécharger, spécifiques à chaque région : http://www.onisep.fr/Guides-d-orientation

Suivez-nous et partagez pour les collègues !
0

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*