Prof principal et orientation en collège

prof principal

Le prof principal est chargé d’accompagner les élèves dans leur parcours d’orientation. Selon le niveau où l’on exerce la charge, celle-ci sera plus ou moins importante.

En 6e  il s’agira de s’en tenir aux activités pédagogiques prévues par le parcours Avenir.

En 5e, l’accent sera mis sur la connaissance de soi, via des questionnaires, afin de préparer les futurs choix.

En 4e on abordera de manière plus précise les métiers, les secteurs et les possibilités d’orientation après la 4e (3e prépa-pro, MFR (Maison familiale et rurale, offrant des formations en alternance dès la 3e) ou encore apprentissage. En principe, les différentes actions à mener selon chaque niveau sont fléchées dans le parcours Avenir de l’établissement. S’il y a des sorties prévues dans ce cadre (Forum des métiers par exemple), c’est le prof principal qui accompagne la classe en général.

En 3e ça se corse, puisqu’il faut guider chaque élève dans le choix des options au lycée, lui indiquer les établissements qui correspondent à ses souhaits (y compris dans d’autres départements parfois), expliquer les différentes filières, les politiques de recrutement des lycées et lycées professionnels, etc. En somme, il faut avoir une bonne connaissance du tissu de formation de la région. En fin d’année, il faut également saisir les vœux des élèves sur la plateforme dédiée (Affelnet).

De plus, toujours en 3e, le prof principal supervise le stage d’observation en entreprise que font les élèves pendant une semaine (ou 3 jours), avec l’appui de l’équipe pédagogique. Il renseigne également le niveau d’acquisition des compétences des élèves (de la classe dont il est PP) pour le socle commun sur la plateforme dédiée.

Il n’y a que deux paliers d’orientation (comme on dit dans le jargon) au collège : en 4e, et en 3e.

En fin de 4e, les élèves peuvent opter pour :

  • Une 3e prépa-pro (qui se trouve soit dans un collège, soit dans un lycée professionnel). Ils bénéficieront d’enseignements généraux (français, maths, anglais, etc) allégés, de stages professionnels (à trouver eux-mêmes) et d’enseignements professionnels divers (4 heures par semaine).
  • Un DIMA (si l’élève a 15 ans dans l’année d’inscription, c’est-à-dire avant le 31 décembre de l’année), qui consiste en un pré-apprentissage dans un CFA.
  • Une 3e générale.

En fin de 3e, les élèves peuvent opter pour :

  • Un apprentissage (s’ils ont 16 ans dans l’année en cours) en Centre de Formation des Apprentis. Ils doivent d’abord trouver un patron qui accepte de les prendre comme apprenti puis ensuite s’inscrire en CFA. Ils doivent donc obligatoirement faire un second vœu au cas où ils ne trouveraient pas de patron. Cette formation en alternance est rémunérée.
  • Une seconde professionnelle. Ils auront à déterminer en fin de 3e (d’après la réforme en cours), le secteur professionnel dans lequel ils souhaitent se diriger (et non la voie professionnelle, comme actuellement). Ils seront alors affectés en lycée professionnel.
  • Une seconde générale et technologique, en lycée polyvalent.

prof principalLa circulaire de préparation de la rentrée scolaire 2008 (BO n°15 du 10/04/08) indiquait que des entretiens personnalisés devraient être réalisés par les professeurs principaux avec l’appui des conseillers d’orientation psychologues, en classes de 3e, 1re et terminale en lycée général et technologique ainsi qu’en lycée professionnel. La circulaire de préparation de la rentrée 2010 (BO du 11 au 18 mars 2010) précise que c’est au professeur principal de renseigner les compétences du socle commun validées dans les attestations de palier 3.

L’ONISEP constitue une aide précieuse pour accompagner les PP (profs principaux) dans leurs missions d’aide à l’orientation. Il y a même une partie du site qui leur est dédiée : http://www.onisep.fr/Equipes-educatives. On y trouve des outils pédagogiques tels que des séquences toutes prêtes sur l’orientation, des diaporamas sur les études supérieures après le lycée et une foule d’informations utiles ainsi que des guides pratiques à télécharger, spécifiques à chaque région : http://www.onisep.fr/Guides-d-orientation

Tu l’auras compris, le prof principal n’est pas un « super prof », mais celui ou celle qui doit régler un maximum de problèmes pour les 25 à 30 élèves de « sa » classe.

Si tout cela t’effraye, rassure-toi : il n’est pas obligatoire d’assumer la charge de professeur principal. C’est le chef d’établissement qui désigne les heureux élus, en principe sur la base de leurs vœux exprimés en fin d’année (s’ils sont partants, ou pas). Mais si tu es doté de belles qualités, il se peut que tu sois désigné même si tu n’en as pas exprimé l’envie. En effet, la circulaire de 1999 qui définit les missions du prof principal est assez précise quant au recrutement de ce dernier : « Le chef d’établissement devra donc apporter un soin particulièrement attentif à la désignation du professeur principal. Celui-ci devra être choisi indépendamment de la discipline qu’il enseigne et du nombre d’heures passées avec les élèves, mais avant tout en fonction de qualités de caractère et de comportement, de son sens de l’organisation et de sa faculté de concevoir et de pratiquer le travail en équipe, du prestige dont il peut jouir auprès de ses collègues, des parents et des élèves. »

Suivez-nous et partagez pour les collègues !
0

1 Trackback / Pingback

  1. Les différents statuts - Le B-A BA du prof du secondaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*