Gestion du temps hors de la classe

gestion du temps

Venons-en maintenant au temps hors-classe, c’est-à-dire comment s’organiser pour faire tout ce qu’il y a à faire en dehors des cours.

Comme tu le sais, ton boulot ne va pas se limiter à celui que tu passeras devant les élèves. Préparations, corrections, organisation et suivi de projets, réunions, rencontres avec les parents, bulletins, fiches d’orientation, etc. font partie de tes attributions.

Il n’y a, évidemment, pas une seule bonne manière de s’organiser, mais des dizaines. Tout va dépendre de ta situation familiale (avec ou sans enfants), de ton rythme biologique (plutôt du soir ou plutôt du matin ?), de ton emploi du temps (avec ou sans trous), de tes besoins en termes de concentration (certains peuvent corriger n’importe où, d’autres ont besoin d’une pièce calme), etc. Certains aiment travailler dans l’urgence, d’autres détestent ça. Il n’y a donc pas vraiment de recette.

Voici cependant ce que l’expérience (la mienne mais aussi celle des nombreux collègues croisés ces 25 dernières années) tendrait à te conseiller :

  • Prévois au moins une heure chaque soir pour ajuster tes cours du lendemain et les avoir en tête (ou le matin pour le jour même si tu préfères).
  • Prévois au moins deux à trois heures de correction chaque semaine (le volume va dépendre de ta discipline, de la fréquence à laquelle tu évalues, de la vitesse à laquelle tu corriges, etc, voir rubrique « Les préparations et les corrections »), ou le double chaque quinzaine, ou le quadruple chaque mois (les profs de SVT ou de SPC, par exemple, corrigent peu souvent mais énormément). Pour les profs de français et d’Histoire-géographie, on monte à cinq-six heures par semaine, voire davantage.
  • Si tu veux des weekends tranquilles, tu devras travailler davantage en semaine, pour tout écouler. Cela signifie que tu ne pourras pas avoir tes soirées ET tes weekends : il faut faire un choix (qui peut être variable). Même si tu as deux demi-journées de « libres » dans la semaine (c’est-à-dire où tu n’as pas cours), cela ne te suffira en aucun cas pour faire tout ce que tu as à faire (à moins que tu ne sois Speedy Gonzales).
  • Prépare la trame de tes séquences et ta progression pendant les grandes vacances, et celle de tes séances pendant les petites vacances. A défaut, tu risques d’être noyé dans le boulot sur les périodes de cours. La trame d’une séance ce sont : les documents à exploiter, les activités prévues, les notions clefs abordées.
  • Si tu fais partie d’une équipe pédagogique dynamique et motivée, prévois au moins deux à trois heures par semaine de réunions diverses, formelles et informelles (concertations).
  • Consulte tes mails professionnels chaque soir : quand ils s’accumulent, non seulement on rate des infos importantes (de dernière minute notamment), mais en plus, quand on s’y attaque enfin, cela relève vraiment de la corvée.
  • Essaye, dans la mesure du possible, de ne pas trop regrouper tes évaluations : rien de plus décourageant que 400 copies à corriger en quelques jours.
  • N’hésite pas à la jouer collectif : les ressources de tes collègues, d’internet, des forums (comme néoprofs), font gagner un temps précieux.
Suivez-nous et partagez pour les collègues !
0

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*