Prof, ça paye vraiment bien ?

rémunération

Depuis que j’enseigne (25 ans) la rémunération de départ a considérablement augmenté. A mon époque, on débutait au SMIC, l’équivalent de 1100 € nets actuels. Désormais on démarre dans la professions aux alentours de 1700 € si on est titulaire d’un concours de l’enseignement. Sans titularisation (c’est-à-dire quand on a le statut de contractuel, remplaçant non-titulaire, suppléant), on touche nettement moins.

En revanche, les possibilités d’augmentation sont devenues de moins en moins fréquentes et engageantes. Quand j’étais gamine, il n’était pas rare que les profs se paient une résidence secondaire en bord de mer ou en montagne, et quand ce n’était pas le cas ils avaient les moyens de voyager dans le monde entier durant leurs grandes vacances. Aujourd’hui ce n’est plus vrai. Même si les enseignants continuent à voyager, ils le font moins régulièrement, moins loin, et moins longtemps. Cela indique une forte baisse de leur pouvoir d’achat.

Le point d’indice est, dans l’éducation nationale, ce qui permet de calculer le salaire. Il a une valeur. Celle-ci, en février 2018, est de 4,68 €.

Classe normale des PLP – Certifiés – PE – CPE – P.EPS – Psychologues (COP)  

 Echelon  IM
 1 383
 2 436
 3 440
 4 453
 5 466
 6 478
 7 506
 8 542
 9 578
 10 620
 11 664

Note ! PLP = professeurs des lycées professionnels, PE = professeurs des écoles, CPE = conseillers principaux d’éducation, et P.EPS = professeurs d’EPS

Donc quand on commence, à l’échelon 1, on fait le calcul suivant : 383 x 4,68 = 1792,44 € bruts (avant déduction des cotisations diverses). Pour un prof à l’échelon 11 de la classe normale (je reviendrai sur les classes, les grades, etc) : 3107.52 € bruts. Pour connaitre la rémunération nette, il faut soustraire environ 15 % (donc plus le salaire est important, plus la somme à soustraire est importante). Voici quelques exemples :

paye

Source : http://sgenplus.cfdt.fr/outils/calcul-de-son-salaire-net/

Ton salaire va dépendre de plusieurs facteurs :

  • Ton corps : certifié, agrégé, contractuel
  • Ton grade : classe normale, hors classe, classe exceptionnelle
  • Ton échelon à l’intérieur de ton corps et de ton grade
  • Tes fonctions supplémentaires : professeur principal, coordonnateur, référent…
  • Le type d’établissement dans lequel tu enseignes : sans labellisation, REP ou REP+
  • Du nombre d’heures supplémentaires que tu effectueras (HSE ou HSA)

Entre un certifié classe normale au 2e échelon et un agrégé hors classe au dernier échelon, il y a donc tout un monde ! Pour te donner une idée, faisons une simulation :

  • certifié classe normale au 2e échelon (après trois mois d’activité) : 1659 euros nets.
  • agrégé hors classe au dernier échelon : 3286 € nets.

Plus on bénéficie d’un corps et d’un grade « élevé » (les agrégés sont considérés comme « supérieurs » aux certifiés, les hors-classes comme supérieurs aux classes normales, etc, au moins en termes de rémunération), plus les heures supplémentaires sont bien payées.

Le salaire moyen d’un enseignant tourne autour de 2500 €, mais cela recouvre de très fortes disparités : l’ancienneté évidemment joue son rôle, mais les corps, les grades, les heures supplémentaires aussi… Dans la réalité du terrain, la moyenne des profs du secondaire tourne plutôt autour de 2200 € au bout de 15 ans…

Pour changer de corps (passer de certifié à agrégé par exemple), il faut passer un concours interne (possible après 5 ans d’exercice) ou externe (dans ce cas on mute obligatoirement). Pour changer de classe, il faut réussir son entretien de carrière (voir rubrique rendez-vous de carrière), ou participer aux campagnes de promotion qui ont lieu chaque année (infos sur ton i-prof). Pour changer d’échelon, il faut soit tout bonnement attendre (le passage se fait automatiquement au bout de x années), soit réussir ton rendez-vous de carrière. Donc, pour résumer, si ton démarre avec un CAPES et que tu te moques totalement de ton avancement, que tu ne participes pas aux campagnes de promotion et que tu négliges tes rendez-vous de carrière, tu termineras ta carrière à 3000 € environ. Si au contraire tu es ambitieux-se ou que tu as hérité d’un château à entretenir (ça coûte une fortune), tu peux tenter de grimper les échelons, les grades, les corps et finir sur l’Olympe du prof : professeur agrégé de classe exceptionnelle (autour de 5000 euros par mois) ou  prof agrégé en classe prépa (dont le salaire peut monter à 6000 € par mois).

Salaire d’un professeur certifié

Ancienneté Salaires mensuels nets
Stagiaire 1584 euros
2 ans 1666 euros
10 ans entre 1805 et 1913 euros
20 ans entre 2365 et 2543 euros
30 ans entre 2543 et 3026 euros

 

Salaire d’un professeur agrégé

Ancienneté Salaires mensuels nets
Stagiaire 1890 euros
2 ans 2032 euros
10 ans entre 2292 et 2384 euros
20 ans entre 3026 et 3173 euros
30 ans entre 3173 et 3722 euros

Dans l’enseignement privé, la rémunération  est la même que dans le public en ce qui concerne le salaire brut. Mais il apparait que les enseignants du privé (sous contrat) touchent moins que les profs du public pour plusieurs raisons : composition différente (pourcentage de femmes plus important, à 74 % contre 68 % dans le public), cotisations plus importantes (ceci étant compensé en partie par des pensions de retraite plus avantageuses) et primes moins nombreuses. (source : ÉDUCATION & FORMATIONS N°92 DÉCEMBRE 2016).

Suivez-nous et partagez pour les collègues !
0

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*